SUMMARY
VERSION

L’éducation et les autres ODD

Children holding toothbrushes and toothpaste laugh while learning about health and hygiene.

Credit: Muhd Khalifah Sani Bin Abd Latif/UNESCO

L’éducation et les autres ODD

L’éducation est primordiale pour obtenir des résultats dans plusieurs ODD, notamment en matière de santé, d’eau et d’assainissement et de sécurité alimentaire.

L’ÉDUCATION PEUT CONTRIBUER À LA PRÉVENTION DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES

En 2012, les maladies non transmissibles (cancer, diabète, affections respiratoires chroniques et maladies cardiovasculaires) étaient responsables de 68 % de l’ensemble des décès dans le monde, dont les trois quarts dans les pays à revenu faible et intermédiaire. L’éducation peut aider à changer les comportements afin de réduire l’apparition de ces maladies.

La consommation de tabac a entraîné 6,4 millions de décès en 2015. Les personnes les plus instruites sont moins susceptibles de consommer du tabac aussi bien dans les pays riches que dans les pays pauvres. Dans les pays à revenu faible et intermédiaire, les hommes n’ayant pas reçu d’éducation formelle étaient 1,75 à 6,5 fois plus susceptibles de fumer que ceux ayant au moins suivi une scolarité secondaire.

Aux États-Unis, les décrocheurs du secondaire étaient trois fois plus susceptibles de fumer que les diplômés de l’enseignement supérieur.

Outre l’éducation formelle, les campagnes dans les médias peuvent être efficaces pour décourager le tabagisme. Toutefois, elles fonctionnent souvent mieux sur les populations de statut socioéconomique plus élevé, et peuvent donc accroître les inégalités en matière de prévalence du tabagisme. Elles doivent être mieux conçues afin de cibler les populations vulnérables.

La prévalence mondiale de l’obésité a plus que doublé entre 1980 et 2014. Pour un pays donné, le rapport entre la réussite scolaire et l’obésité est fonction du niveau de développement économique et de la prévalence globale de l’obésité. Dans les pays à faible revenu où la prévalence de l’obésité est faible, les femmes plus instruites sont aussi plus susceptibles d’être atteintes d’obésité, tandis que dans les pays à revenu élevé, l’enseignement supérieur est corrélé à une probabilité moins importante.

L’éducation parentale influence fortement l’obésité des enfants. Là encore, les effets dépendent du niveau de développement économique. Les enfants de parents éduqués étaient ainsi plus susceptibles d’être en surpoids au Kenya, mais ils avaient moins de risques de l’être au Brésil.

La promotion d’une meilleure alimentation dans les écoles permet d’enseigner les bonnes habitudes de vie. À Seinäjoki, en Finlande, un programme visant à intégrer la santé dans les politiques d’éducation a permis de réduire l’obésité des plus de cinq ans de 17 % à 10 % entre 2009 et 2015.

Dans les pays à revenu faible et intermédiaire, les hommes n’ayant pas reçu d’éducation formelle étaient 1,75 à 6,5 fois plus susceptibles de fumer que ceux ayant au moins suivi une scolarité secondaire

L’ÉDUCATION CONTRIBUE À RENFORCER LES CAPACITÉS DE MISE EN OEUVRE DES STRATÉGIES DE RÉALISATION DES ODD

La réalisation des cibles de l’ODD 3 relatif à la santé requiert des professionnels qualifiés. L’Organisation mondiale de la Santé a estimé qu’il manquait 17,4 millions d’agents de santé dans le monde en 2013, et a prédit que ce chiffre s’élèverait à 14,5 millions en 2030, avec une aggravation de la pénurie dans les pays les plus pauvres d’Afrique subsaharienne.

Conséquence de la forte mobilité internationale des médecins et du personnel infirmier d’Afrique, d’Asie et des Caraïbes, les pays à revenu faible et intermédiaire perdent leurs professionnels de santé et doivent supporter une charge financière élevée. Les pays plus riches devraient payer la formation des médecins au service de leurs populations, quel que soit l’endroit où ceux-ci ont été formés.

Les carences institutionnelles et pédagogiques posent des difficultés en termes d’équité. Ainsi, 26 pays d’Afrique subsaharienne comptaient une seule faculté de médecine en 2008 ou n’en comptaient aucune. À l’intérieur des pays, on observe une polarisation urbaine marquée qui se traduit par des populations rurales insuffisamment desservies. Afin de renforcer les capacités, il convient d’établir une meilleure adéquation entre la planification des ressources humaines des systèmes de santé et les établissements de formation technique et professionnelle afin de faciliter le passage des études au monde du travail, l’apprentissage des jeunes et la formation professionnelle continue, en ne mettant plus l’accent sur la formation universitaire et en milieu hospitalier.

La réalisation de l’ODD 6 passe par le renforcement de l’expertise afin d’améliorer les services d’eau et d’assainissement. Les problèmes de capacité en ressources humaines ne sont pas assez pris en compte dans le secteur. Sur les 94 pays étudiés, moins de 15 % révisaient leurs stratégies au moins tous les deux ans. Le manque de fonds et de diplômés qualifiés, de même que la réticence des professionnels compétents à travailler en zone rurale, freinent le renforcement des capacités.

L’éducation et le renforcement des capacités sont des éléments essentiels à la réalisation de l’ODD 2 relatif à la sécurité alimentaire. Des agriculteurs plus instruits sont plus productifs, prennent davantage de mesures visant à atténuer les risques liés au changement climatique, et adoptent davantage les technologies modernes. Au Pakistan, les agriculteurs instruits étaient plus susceptibles d’irriguer leurs champs au moyen de pompes à eau améliorées utilisant des sources d’énergie renouvelable car ils savaient mieux rechercher et exploiter les informations.

Les secteurs de la santé, de l’agriculture, de l’eau et de l’assainissement doivent faire de l’achèvement de la scolarité un élément central de la stratégie de réalisation de leurs objectifs. L’atteinte des ODD requiert également des actions ciblées qui prennent prioritairement en compte les questions d’équité dans le renforcement des capacités, la répartition des professionnels qualifiés et les campagnes de sensibilisation du public.


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/gemrepor/public_html/gem-report-2017.unesco.org/wp-content/themes/unesco/inc/menus.php on line 297