SUMMARY
VERSION

Systèmes éducatifs

Hmong girls line up after their exercise during breaktime at a Primary School in Lao Cai, Vietnam.

CREDIT: Nguyen Thanh/UNESCO

Systèmes éducatifs

Afin d’étayer le suivi du programme Éducation 2030, il est nécessaire d’élaborer un large éventail d’indicateurs sur les systèmes éducatifs et les politiques de l’éducation. Ces indicateurs devront être validés et, pour l’essentiel, qualitatifs. Un cadre mondial est certes souhaitable mais, dans la pratique, il est plus réaliste d’envisager une approche régionale ou sous-régionale.

 

Bien qu’un cadre mondial d’examen des systèmes et des politiques de l’éducation soit souhaitable, dans la pratique il est plus réaliste d’envisager une approche régionale ou sous-régionale. Click to Tweet

OUTILS MONDIAUX APPLICABLES AU SUIVI DES SYSTÈMES ÉDUCATIFS

En 1996, le Bureau international d’éducation (BIE) de l’UNESCO a lancé la série des Données mondiales de l’éducation. Bien que les Données aient constitué une source d’informations précieuses sur les systèmes éducatifs du monde entier, la poursuite de cette entreprise a été entravée par des restrictions budgétaires ; la dernière édition des Données remonte à 2011 et il n’est pas prévu de les actualiser.

L’UNESCO dispose par ailleurs d’autres bases de données mondiales sur les systèmes éducatifs concernant l’éducation obligatoire et gratuite et les systèmes d’EFTP.

L’Approche systémique pour de meilleurs résultats dans le domaine de l’éducation (SABER), créée par la Banque mondiale en 2011, procède à une analyse plus approfondie des politiques. Cette approche examine 13 caractéristiques des systèmes éducatifs nationaux. Pour qu’elle puisse servir d’outil de suivi mondial, deux conditions doivent être remplies : s’accorder sur la portée, la couverture et la régularité des évaluations ; renforcer l’appropriation par les pays.

OUTILS RÉGIONAUX DE SUIVI DES SYSTÈMES ÉDUCATIFS

Le suivi sera selon toute probabilité plus efficace au niveau régional qu’au niveau mondial. Les pays membres d’une même entité régionale sont vraisemblablement plus enclins à échanger des informations sur leurs systèmes éducatifs respectifs. Trois initiatives méritent d’être citées en exemple. Eurydice, réseau européen d’information sur les systèmes et les politiques de l’éducation créé en 1980, s’est développé au point de former aujourd’hui un réseau constitué de 40 unités nationales réparties dans 36 pays. Le programme de l’OCDE sur les indicateurs des systèmes nationaux d’enseignement (INES) a vu le jour en 1992. En 2009, l’un de ses trois réseaux est devenu le Réseau de l’INES sur les indicateurs systémiques (NESLI). L’Organisation des États ibéro-américains pour l’éducation, la science et la culture a défini une stratégie de l’éducation et dispose d’un organe spécialisé chargé du suivi des indicateurs, y compris des indicateurs de portée systémique.

Le Rapport GEM insiste fortement sur la nécessité de procéder au suivi des indicateurs du système éducatif afin de favoriser le dialogue et d’encourager l’apprentissage mutuel entre les gouvernements au niveau régional.


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/gemrepor/public_html/gem-report-2017.unesco.org/wp-content/themes/unesco/inc/menus.php on line 297