SUMMARY
VERSION

Priorités du suivi de l’éducation dans les Objectifs de développement durable

Young nepalese students study their textbooks.

CREDIT: Anup Vaswani/GEM Report

Priorités du suivi de l’éducation dans les Objectifs de développement durable

L’analyse des défis que pose le suivi de chacune des cibles associées à l’ODD 4 permet de dégager des priorités d’action aux niveaux national, régional et mondial. Il s’agit de faire en sorte de disposer de suffisamment de données comparables pour favoriser un dialogue mondial sur les progrès accomplis dans la réalisation de l’ODD 4. Cette approche ne nuira en rien au suivi des progrès de l’éducation que mènera chaque pays en fonction de ses besoins et du contexte qui lui est propre.

Le cadre de suivi proposé constitue une plate-forme qui permettra aux organismes internationaux et nationaux d’échanger des informations sur les progrès accomplis et les difficultés que pose la mesure de ces progrès. Fort d’une représentation nationale importante, le Groupe consultatif technique qui a été récemment créé poursuivra l’élaboration de ce cadre et contribuera à sa mise en œuvre, favorisant ainsi le dialogue international sur le suivi de l’éducation.

AU NIVEAU NATIONAL, RENFORCER LES CAPACITÉS DANS SIX DOMAINES CLÉS

Afin d’aider les pays à renforcer de façon tangible le suivi de l’éducation au niveau national au cours des 3-5 prochaines années tout en contribuant au suivi mondial de l’éducation, des actions leurs sont proposées dans six domaines clés.

Équité. Une coopération entre les ministères de l’éducation et les services nationaux de statistique est nécessaire pour mettre en évidence les disparités majeures et utiliser une plus grande diversité de sources de données.

Acquis de l’apprentissage. Les pays doivent s’assurer qu’ils disposent d’une solide évaluation nationale des apprentissages par sondage. Ce système doit pouvoir être utilisé pour suivre les progrès de l’apprentissage sur la durée.

Qualité. Les pays devront examiner attentivement les programmes scolaires, les manuels et les programmes de formation des enseignants pour s’assurer qu’ils traduisent bien leur engagement en faveur des buts fixés par la cible 4.7.

Apprentissage tout au long de la vie. Il est impératif que les pays évaluent les besoins, les possibilités et les résultats en matière d’éducation de la population adulte, appelée à prendre des décisions cruciales sur le développement durable.

Systèmes. Les organisations régionales constituent pour les pays des plates-formes appropriées d’apprentissage mutuel et d’échange d’informations sur les caractéristiques de leurs systèmes éducatifs respectifs.

Financement. Les pays sont incités à adopter l’approche fondée sur les comptes nationaux d’éducation afin de mieux comprendre la façon dont les dépenses d’éducation sont réparties entre les pouvoirs publics, les bailleurs de fonds et les ménages.

AU NIVEAU RÉGIONAL, SOUTENIR L’APPRENTISSAGE PAR LES PAIRS

En faisant des réseaux régionaux des mécanismes d’apprentissage par les pairs, les pays pourront échanger des informations, par exemple sur leurs politiques de lutte contre le désavantage dans l’éducation, mais aussi sur les moyens qu’ils mettent en œuvre pour dispenser l’éducation en vue du développement durable et l’éducation à la citoyenneté mondiale.

AU NIVEAU MONDIAL, PROMOUVOIR LE CONSENSUS ET LA COORDINATION

Trois mesures sont proposées pour que les outils d’évaluation et la recherche sur les grands enjeux mondiaux soient mieux coordonnés. Il convient d’élaborer un programme international d’enquête sur l’éducation auprès des ménages afin de combler plusieurs grandes lacunes. Il est également indispensable de définir une approche cohérente du suivi des acquis de l’apprentissage, qui inclura un code de conduite des bailleurs de fonds destiné à éviter les doublons. Par ailleurs, la mise en place d’un pôle de recherche consacré aux problèmes que pose la mesure de l’éducation au niveau international est fortement recommandée. On s’attachera plus particulièrement à dégager un consensus sur les résultats clés de l’éducation.

La révolution des données dans le domaine de l’éducation supposera de s’entendre sur les concepts fondamentaux, de consentir des investissements dans des systèmes solides et de parvenir à un degré de coordination suffisant pour assurer l’accessibilité, l’ouverture et la responsabilisation en matière de données.


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/gemrepor/public_html/gem-report-2017.unesco.org/wp-content/themes/unesco/inc/menus.php on line 297